Médicaments pour le TDAH et coup de chaleur

Depuis quelques jours, une chaleur accablante s’abat sur le Québec. Des températures anormalement élevées, combinées à une humidité intense, mettent à rude épreuve toute la population et surtout les personnes vulnérables.

Qui sont ces personnes vulnérables

Le coup de chaleur guette les personnes à risques dites vulnérables. Les personnes atteintes d’une maladie cardiaque, de fibrose kystique, de diabète, d’hyperthyroïdie, d’anémie falciforme, déjà affectées par une gastro entérite ou qui présentent un surplus de poids, entrent dans cette catégorie. Les nourrissons, les enfants de moins de 5 ans et les personnes âgées sont également, en raison de leur fragilité systémique, plus à risque.

Des médicaments qui accroissent les risques d’insolation

En cas de chaleur extrême, certains médicaments, dont certains utilisés dans le traitement du déficit de l’attention (Ritalin et Concerta), les antihistaminiques, les anti-inflammatoires et les décongestionnants, peuvent augmenter les risques d’insolation. Si tel est votre cas, ou celui de votre enfant, il est recommandé de redoubler de vigilance et de demander des conseils à votre pharmacien.

La prévention en action

La meilleure des stratégies pour éviter les coups de chaleur est la prévention. Voici quelques trucs pour traverser ces quelques jours de canicule.

  • Dormez assez
  • Modérez votre activité physique
  • Cherchez l’ombre
  • Boire assez d’eau AVANT d’avoir soif (9 à 12 ans, 100 à 250 ml d’eau chaque 20 minutes)
  • Évitez les jus et les boissons gazeuses
  • Faites des petites trempettes (piscines municipales, barboteuses, arrosoirs, bains tièdes, etc.)
  • Portez des chapeaux
  • Privilégiez les vêtements légers et pâles
  • Utilisez des ventilateurs pour aérer les pièces si vous n’avez pas la climatisation

Les symptômes à surveiller chez les enfants

  • Difficultés respiratoires
  • Somnolence, sommeil prolongé
  • Urines foncées
  • Maux de tête
  • Yeux cernés
  • Vomissements, diarrhées
  • Irritabilité
  • Confusion
  • Peau pâle ou très rouge
  • Température corporelle de 38.5 degrés
  • Peau, lèvres et bouches sèches

En cas de doute, appelez Info-Santé ( 811) ou composez le 9-1-1

Sources : Gouvernement du Québec et Santé Estrie.



Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*