Le poids des mots positifs sur la réussite

Les mots ont un poids. Ils peuvent blesser, rassurer, motiver ou décourager…

Chez les petits, notre attitude et les mots employés sont d’autant d’importants qu’ils influencent la vision qu’ils ont d’eux-mêmes.

Vous connaissez l’effet Golem? En psychologie, c’est le nom utilisé pour décrire que le phénomène selon lequel des attentes moins élevées à l’égard d’une personne mèneraient cette dernière à moins bien performer.

En somme, si l’on dit à une personne qu’elle est incapable de faire une chose, les chances de son insuccès croissent. Voilà pourquoi il est capital de toujours démontrer à nos enfants que nous croyons en leur capacité et à leur réussite.

Mon enfant, mon miroir

En tant qu’adultes, nous avons souvent des paroles très dures à l’égard de nous-mêmes. Plusieurs ont tendance à se dénigrer à haute-voix ou à utiliser des termes négatifs pour parler des écueils qui se dressent sur leur route. Pourtant, les enfants sont tout près, les oreilles grandes ouvertes et ils écoutent : « je ne suis pas capable », « C’est un échec », « Je suis bonne à rien », « Un autre problème à résoudre », « J’y arriverai pas », etc., tous ces mots à connotation négative ont un impact sur votre propre manière de dénouer les impasses, mais trouvent également un écho chez votre progéniture.

Pour notre bien-être et celui de nos enfants, il serait souhaitable d’utiliser un vocabulaire plus positif : « Je vais y arriver », « la prochaine fois, je ferai mieux », « j’ai d’autres forces », « c’est un beau défi », « Je peux y arriver, j’ai confiance », etc.

Avec les enfants qui ont un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, particulièrement, il faut redoubler d’efforts et mettre l’accents sur leurs forces et les côtés positifs de leur condition (énergie, imagination, humour, etc.). Il faut aussi leur montrer à prendre soin d’eux-mêmes, à s’aimer, à se pardonner et… à utiliser des mots positifs qui donnent à l’esprit le coup de pouce nécessaire pour tendre vers le succès.





Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*