Le fer, l’un des coupables du TDAH?

Une carence en fer serait à l’origine du trouble du déficit de l’attention. Cette information circule beaucoup sur le net et bien que le fer et le TDAH semblent avoir un certain lien, l’affirmation doit être nuancée. Aussi, avant de courir à la pharmacie et de vous ruer sur les suppléments, voici ce que vous devez savoir.

En effet plusieurs études, dont une parue dans la revue 1Scientifique Radiology, tendent à démontrer que les personnes qui ont un TDAH ont également un déficit du côté de la ferritine, une protéine qui assure le stockage du fer. D’où l’hypothèse qu’une carence en fer pourrait être à l’origine du trouble du déficit de l’attention.

Pour établir un diagnostic

Pour l’heure, il est démontré qu’une carence en fer, dans certaines zones du cerveau, serait  détectable chez ceux qui souffrent d’un TDAH. Cette découverte ne prouve pas que cette carence est à l’origine du TDAH, mais elle pourrait aider le corps médical à établir un diagnostic avec exactitude et réalisable par IRM (sans agent de contraste).

Comme les coûts d’un tel examen sont élevés et que le temps d’attente pour les réaliser l’est tout autant, certains spécialistes s’entendent pour dire qu’il est préférable de maintenir le mode actuel d’évaluation. Du moins, en première ligne.

Suppléments en fer inutiles

Les résultats de diverses recherches démontrent également que, malgré les carences en fer observées dans certaines zones du cerveau, les sujets étudiés (TDAH) ne présentaient pour autant aucune anémie ferriprive. Leur taux de fer sérique était normal. Il est donc inutile de donner des suppléments de fer aux gens qui souffrent d’un trouble du déficit de l’attention.

Sulfate de FE(ll) et intoxication

Le fer, présent dans l’alimentation et l’environnement, est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, consommé en trop grande quantité, il eut être néfaste pour la santé ou s’avérer létal. Par exemple, une dose trop grande de fer (3 grammes) peut être mortelle pour un enfant de deux ans.

Avant d’administrer des suppléments de fer à votre enfant, il est donc préférable de faire un bilan sanguin et de consulter un professionnel de la santé.




Sources :

1 Revue Scientifique Radiology

Le fer intracérébral marqueur du syndrome d’hyperactivité TDAH?

Santé Canada




Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*