Il fait quoi le pharmacien pendant qu’on attend mille ans?

Lorsque l’on vit avec un TDAH ou un SGT, on doit passer régulièrement à la pharmacie pour récupérer les ordonnances.

Bien que mon pharmacien soit mon meilleur allier en ce qui concerne ma santé et celle de ma famille, (avec lui, je peux parler des petits bobos de mes enfants, exprimer mes craintes et valider certaines théories, et ce, sans rendez-vous. Sans jugement) je dois me confesser : il m’est arrivé, souvent, de pester contre lui dans la salle d’attente, en allant chercher les médicaments.

Parfois, à la pharmacie, c’est long. Et avec un enfant hyperactif pendu à nos jupons, ça semble encore plus loooong.

Pendant que l’on poireaute, on regarde derrière le comptoir et on se dit « Merde! C’est pas compliqué, compter 31 pilules. ». Sauf que voilà, lorsque le pharmacien est derrière le comptoir, ce n’est pas qu’un « compteux » de comprimés. Son travail est colossal et surtout primordial : il est le seul acteur sur la ligne de défense. C’est à lui qu’incombe la tache de prévenir les erreurs et les interactions. Une super grosse responsabilité.

Voilà ce que le pharmacien fait, tandis qu’en parfaits ingrats, on soupire :

  • Il s’assure qu’il n’y a pas d’interactions et pas d’allergies répertoriées
  • Il s’assure que la posologie et le médicament sont convenables pour le patient et l’affection à traiter
  • Il s’assure qu’on recevra le bon médicament
  • Il prend le temps de nous conseiller et de nous écouter
  • Il répond à nos questions
  • En gros, le pharmacien s’assure qu’on aura le bon médicament, la bonne posologie et tout ça, au bon moment.

Je sais tout ça car j’ai vu l’une de leur vidéo ici et maintenant, je serai infiniment plus patiente. Du moins, mon TDAH et moi, nous essayerons.

Coup de chapeau aux pharmaciens et aux pharmaciennes.

Source : Association professionnelle des pharmaciens salariés du Québec.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*