Apnée obstructive du sommeil et TDAH : un lien?

L’œuf ou la poule : lequel est apparu en premier? Le même paradoxe pourrait peut-être s’appliquer au trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) et certains troubles du sommeil, comme l’apnée obstructive du sommeil (AOS).

La grande responsable de l’apnée obstructive du sommeil est principalement l’obstruction partielle des voies respiratoires, résultante de la présence d’adénoïdes ou d’amygdales volumineuses.

Arrêter de respirer pendant le sommeil

Entre 1% et 5% des enfants souffriraient d’apnée obstructive du sommeil, un trouble qui se manifeste par des arrêts respiratoires et dont la durée peut varier de 10 à 30 secondes. Si les périodes sans respiration sont inférieures à 10 secondes, il n’y aurait apriori, aucune raison de s’inquiéter.

Le TDAH présent avec l’apnée obstructive du sommeil

Présente dans une plus grande proportion chez les enfants obèses ou en surpoids, l’AOS aurait aussi une plus grande prévalence chez ceux qui ont un diagnostic de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (20% à 50% d’entre eux, selon certaines étude).

Les enfants qui vivent avec un TDAH sont nombreux à faire l’expérience de différents troubles du sommeil (jambes sans repos, insomnie, agitation, etc.) ce qui n’a rien d’étonnant puisque le sommeil est 1 « sous l’influence de systèmes neuronaux ».

Cependant, certaines études dont l’une produite par l’American Academy of Sleep Medicine, suggèrent que les troubles du sommeil, particulièrement pendant la petite enfance, pourraient être à l’origine du trouble du déficit de l’attention.

Pas de consensus scientifique

Si un certain consensus existe dans la littérature scientifique, à l’effet que les symptômes du TDA/H sont accentués par un mauvais ou un manque de sommeil, l’inverse (à savoir que le TDAH pourrait être causé par l’AOS, par exemple) se bute à l’hétérogénéité des résultats. Il est donc impossible de dire, avec certitude, que les troubles du sommeil sont à l’origine du TDA/H.

Trouble du déficit de l’attention ou pas, l’apnée obstructive du sommeil existe bel et bien et ses effets peuvent être handicapants. Certains des symptômes associés à l’AOS peuvent ressembler à ceux du TDA/H et/ou carrément les multiplier chez ceux qui ont un diagnostic.

Les symptômes physiques de l’AOS

  • L’impression de ne jamais être reposé au réveil
  • Ronfler bruyamment
  • Manque d’attention et de concentration
  • Irritabilité
  • Tendance à s’endormir rapidement, partout (dans l’auto, en train, sur le canapé, etc.)

 



Si vous suspectez une apnée obstructive du sommeil chez votre enfant, consultez sans tarder un professionnel de la santé. Il sera à même de bien vous guider et vous informer.

Sources :

Hôpital de Montréal pour enfants

1.Trouble Déficitaire de L’Attention Avec Hyperactivité : Soigienr, Éduquer – Nicole Chevalier, Marie-Claude Guay, André Achim.

American Academy of Sleep Medicine.



Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*