Recette pour une déjeuner complet

Ma grand-mère maternelle était une femme à l’avant garde, toujours le nez fourré dans des livres et des magazines concernant surtout la santé. Elle nous obligeait donc à avaler un grand verre d’eau tous les matins et à ingurgiter un pruneau sèche, suivi de sa fameuse crème Budwig. Elle soutenait qu’on apprenait mieux le ventre plein. Et elle n’avait pas tord.

Aujourd’hui, les études démontrent que prendre un petit déjeuner complet améliore les résultats académiques, augmente la concentration et empêcherait la mémoire de ratatiner. Rien qui ne peut nuire à l’amélioration des symptômes du TDAH!

Sans petit déjeuner, l’indice glycémique chute, on est donc plus fatigué et du coup… on se concentre moins bien (ou plus du tout).

Alors, on fait quoi ? D’abord, comme parent, on montre l’exemple en déjeunant et on s’ingénue à trouver des déjeuners qui vont plaire à chacun.  Mine de rien, un bon petit déjeuner pourrait aussi contribuer à améliorer la capacité de concentration des enfants vivants un Trouble du déficit de l’attention (TDAH).  Et comme on il vaut mieux mettre toutes les chances de notre côté, on ne prend rien à essayer !

Pour débuter, pourquoi de pas essayer la crème Budwig de ma grand-mère.

  1. Les ingrédients
  • 1 c. à Thé d’huile de lin.
  • 4 c. à table de fromage blanc (faible en gras)
  • Jus d’un demi-citron
  • 1 banane (noire c’est l’idéal)
  • 1 c. à thé de miel
  • 1 c. à thé de graine de lin, tournesol, chanvre, citrouilles, amandes, etc.
  • 2 c. à thé de germes de blé.
  1. Tout mettre dans le mélangeur.
  2. Servir dans un petit bol, avec un petit toast.
  3. Au moment de servir mettre un filet de miel ou de sirop d’érable !

Pour une portion, on peut compter 253 calories. Très faible en gras, en sel et sans œuf, on classifie la crème Budwig dans la catégorie des mets végétarien.

Pour accompagner la crème, pourquoi ne pas servir un demi Pamplemousse ou des framboises ?!

D’une manière plus générale, lorsque vous inventez vos petits déjeuner, vous devez penser à réduire l’apport énergétique, réduire les glucides, augmenter les oméga-3, penser aux fruits, penser au fer et à la vitamine B.

Sur ce, bon appétit et n’hésitez pas à partager vos recettes gagnantes pour des petits déjeuners pour déjouer le TDAH !

 

 

 

 

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*