Ostéopathie et TDAH

Que notre enfant souffre, ou non, de Trouble du déficit de l’attention, nous voulons ce qu’il y a de mieux pour lui. En tant que parents, nous sommes sans cesse à la recherche de ce petit plus qui pourrait le soulager, lui rendre la vie plus douce ou l’aider à surmonter les difficultés qu’il rencontre. Et c’est normal.

Bien que le Trouble du déficit de l’attention (TDAH) avec ou sans hyperactivité soit un trouble de nature neurologique, il est possible d’envisager une thérapie manuelle complémentaire pour en atténuer les symptômes.

En ne s’intéressant pas uniquement aux symptômes, mais également à ce qui les provoque, l’approche globale de l’ostéopathie semblerait jouer un rôle très positif dans la prise en charge du TDAH.

Delphine Bélanger, ostéopathe à la clinique Inspiration, nous explique : « L’ostéopathie, puisqu’elle traite et calme le système nerveux, peut aider les adultes ou les enfants souffrant du TDAH. En somme, elle aide le patient à être plus équilibré et plus centré. ».

Cependant, il faut ajouter un bémol :  l’ostéopathie, à elle seule, ne suffit pas à traiter les symptômes du Trouble du déficit de l’attention. « En plus de l’ostéopathie, poursuit Mme Bélanger, il est préférable de compléter le traitement avec un travail multi, c’est-à-dire, en simultané avec d’autres ressources. ».   Afin de traiter les troubles qui sont associés au TDAH, une approche multimodale est donc préconisée. Psychologues, ergothérapeutes, méditation et médication peuvent alors être d’autres options à envisager.

L’ostéopathie est donc une piste intéressante pour les personnes qui souffrent d’un TDAH.

*Cet article est écrit à titre informatif seulement et nous vous rappelons qu’il est toujours préférable de consulter un professionnel de la santé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*