Le placement temporaire ; La Maison Kangourou

Le quotidien avec un enfant souffrant d’un TDAH (trouble du déficit de l’attention), d’un TSA (trouble du spectre de l’autisme) ou d’un TED (trouble envahissant du comportement), ressemble à une montagne russe. C’est une route sinueuse et jamais, non jamais, nous ne savons ce qui nous attend au détour d’un grand changement, d’une journée normale ou d’une simple visite à l’épicerie.

Ce n’est pas une crise, un changement de couche, une morsure ou un TOC (Trouble obsessionnel compulsif) en particulier qui fait déborder le vase. Non. C’est l’accumulation et la récurrence des situations extrêmes qui pousse à bout. Les parents d’enfants devant vivre avec certains troubles particuliers n’ont aucun répit. Jamais. Il est difficile pour un œil extérieur de comprendre l’énorme tâche, la dose de patience et d’abnégation qu’exige la vie avec un enfant TDAH, TSA ou TED.

L’épuisement

Empreints de bons sentiments et de belles intentions, les conseils de la famille, des amis ou même de purs étrangers sont souvent blessants: Avez-vous essayé tel type de produits ? Utilisez-vous cette méthode ? C’est un enfant, c’est normal ; vous devez être patients.

Oui, il faut beaucoup de patience et d’amour. Oui, certains agissements et comportements sont liés au développement normal de l’enfant, mais ils sont souvent exacerbés par le trouble. Cependant, malgré tout l’amour et la patience du monde, on se retrouve souvent épuisées, au bout du rouleau. Pour se préserver et pour continuer d’être un parent adéquat, le choix d’un placement temporaire peut s’imposer.

Qu’est-ce que le placement temporaire ?

Le placement temporaire est un acte volontaire décidé par le détenteur de l’autorité parentale (ou des personnes ayant la charge d’un enfant). Par exemple à la Maison Kangourou, il est possible de laisser votre enfant, âgé entre 0 et 12 ans pour un séjour de 1 à 15 jours et ce, sans préavis lorsqu’il s’agit d’une situation d’urgence. De plus, la Maison Kangourou offre un service d’intervenants et l’accès à d’autres ressources d’aide. Le tout, bien évidemment, sans juger les parents, ni les faire sentir coupable.

Contactez la Maison Kangourou pour de l’information supplémentaire :

514-524-4141

info@lamaisonkangourou.org

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*